logo alain2

Educ de Normandie
L'ENT du lycée ALAIN
Recrutement
BTS Maintenance
BTS 2018
Fin d'étude en Espagne
Le Bio-Potager,
c'est reparti !
STI2D SIN
Machine pour résoudre un Rubik's cube®

Informations générales

Les élèves de section européenne allemand à Berlin :

P1120982

Soleil radieux, températures printanières... nous découvrons la capitale allemande dans des conditions inespérées en cette mi-octobre. L'énergie qui se dégage de la métropole est impressionnante : chantiers gigantesques et multitudes de grues témoignent de la volonté de faire de Berlin une capitale moderne mais sans oublier son passé. On reconstruit même le château baroque en plein centre-ville... c'est dire !

L'histoire se lit sans difficulté en parcourant les larges avenues animées mais non embouteillées. Grandeurs prussiennes puis impériales se révèlent par l'emblématique porte de Brandebourg mais aussi par des bâtiments imposants : le Dom et le Bundestag. La mémoire des années sombres n'est pas oubliée : le Mémorial de la Shaoh et son musée sont émouvants.

Nous avons surtout étudié la période de la guerre froide qui est au programme de l'épreuve du baccalauréat. Les vestiges du mur et de nombreux musées nous révèlent le quotidien d'une population divisée en deux, soumise à l'est à un régime dictatorial. Rencontrer des témoins ayant vécu en RDA est particulièrement marquant. Mme Taegner est venue nous partager son expérience de séparation de ses parents durant 28 ans de présence du mur. Elle a perdu son poste d'enseignante et a subi une arrestation traumatisante pour s'être opposée à la séparation de la ville en deux. Les rencontres avec d'anciens prisonniers politiques à la prison de Hohenschönhausen sont une leçon de vie pour tous.

Nous avons aussi vécu des moments plus légers : un spectacle haut en couleurs (les costumes sont dessinés par Jean-Paul Gautier) au Friedrichstadtpalast, le moulin rouge berlinois. Le voyage est aussi l'occasion de nombreux moments de convivialité dont on ne donnera qu'un petit aperçu. Faire la cuisine pour 26 n'est pas une mince affaire : 3kg de pâtes, 3 kg de viande et des équipes cuisine hors pair. Mais certains repas ont été pris dans des restaurants à la cuisine bien peu germanique, et même en terrasse ! Quelques soirées étaient réservées à la détente après une dégustation de bières locales, avec modération bien sûr : jeux de cartes, loup garou, devinettes gastronomiques concoctées par les professeurs. Les Ritter Sport sont plus agréables à goûter que la choucroute crue...

Finalement nous avons quitté Berlin un peu fatigués... mais les visites et les rencontres nous invitent à mieux savourer la liberté vécue en démocratie. Berlin ist eine Reise wert !

P1120994

white_tick.png

Liens vers CDI

SUR FACEBOOK